MAÎTRE DAE KWAN

RENCONTRE AVEC LE MAÎTRE ZEN SU BONG

"Ravi de vous rencontrer! Mon nom est Mu Deung. "

 

"Ravie de vous rencontrer! Mon nom est Sudhamma. Je pratique en Thailande, mais à l'origine je suis de Hong Kong. "

 

C'était la première fois que nous nous sommes rencontrés au temple Hwa Gye Sa à Séoul, en Corée, en 1991. Plus tard, j'ai découvert que le Maître Zen Su Bong devait être notre guide enseignant pour la retraite d'hiver de trois mois au temple Shin Won Sa, vieux de 1700 ans, sur la montagne Gye Ryong.

 

Dans une très petite salle Zen au fin fond de la montagne, il y avait 26 personnes du monde entier à pratiquer ensemble à cette retraite. Ce n'était pas facile du tout. J'avais vécu la plupart du temps seule dans les forêts Chang Mai de Thailande depuis 10 ans, mais maintenant, je devais partager une très petite chambre avec six autres femmes. Je ne pouvais même pas m'étirer les bras dû au fait que je pouvais toucher la personne qui dormait à côté de moi. Non seulement cela, mais nous devions tout faire ensemble, et nous n'étions pas autorisés à aller au-delà des jardins du temple.

 

Après quelques jours, j'étais un peu stressée par ce contexte. Au cours d'un entretien de kong-an avec le Maître Zen Su Bong, je lui ai parlé de mon stress. Il a dit, avec les deux paumes vers le haut, "Donne-moi ton stress." Il me fit signe de mettre mon stress dans ses paumes, puis a continué, "Je vais allumer un encens pour brûler le stress". Lorsque j’ai entendu cela, j'ai éclaté de rire, tout stress avait  disparu. C'était ma première rencontre avec un grand Maître Zen. Je l'ai rencontré avant même d'avoir rencontré le Maître Zen Seung Sahn. Il m'a aidé à comprendre que le kong-an Zen n'était pas seulement une légende ou une histoire dans un livre. Cela peut arriver instant après instant dans notre vie quotidienne.

 

Il nous a aussi appris ce que signifie suivre la situation. Quand nous allions en Chine, il  suivait à cent pour cent la façon chinoise de pratiquer, sans tenir compte de sa propre façon de pratiquer. Une fois lors d'une pause thé,  pendant la retraite, le groupe commençait à rire. Quand il vit cela, il n'a rien dit. Il a frappé le sol avec sa main. Le bruit fût très fort, et toute mes pensées ont disparu.

 

Il voulait utiliser toute situation pour vous ramener à qui vous êtes vraiment et non pas à qui vous pensez être. Notre vraie nature n'a pas d'égo, donc tout ce que nous faisons n'est pas de "moi" ou "pour moi". Il est donc important d'atteindre cette qualité d'esprit dans ce monde qui change très vite.

 

Le Maître Zen Su Bong est devenu le premier guide-enseignant du Centre Zen de Hong Kong quand il a ouvert en 1992. Malgré qu'il était enseignant, il n'aimait pas être particulier. Au lieu de cela, son caractère était tel qu'il créait des liens facilement avec des personnes de tous âges et de tout horizon, jeunes ou vieux, instruits ou illettrés, laïques ou religieux. Son charisme et son don de présenter habilement l'enseignement du Maître Zen Seung Sahn d'une manière humoristique, tout en conservant l'originalité du style de son enseignat, en gagna le cœur de nombreux étudiants.

 

Quand une religieuse chinoise âgée entra dans la chambre pour un entretien avec le Maître Zen Su Bong pour la première fois, il s'inclina devant elle. Cette action l'a tellement émue qu'elle a immédiatement voulu devenir son élève. Son action nous a enseigné une véritable égalité-un trait rare dans les communautés bouddhistes asiatiques où traditionnellement un moine ne se prosternera jamais devant une nonne.

 

Le 17 Juillet 1994, le Maître Zen Su Bong a donné son dernier kong-an à une jeune fille de 14 ans au Centre Zen de Hong Kong. Il lui a demandé, "Comment percevez-vous le son du monde?"  Elle répondit, il a indiqué que sa réponse était correcte et puis entra dans le nirvana alors qu'il était assis vêtu de sa robe de dharma et de son kasa. Son âge corporelle était de 51 et son âge monastique était de 11 ans.

 

Maître Zen Seung Sahn dit, "Su Bong Soen Sa nous a donné cet enseignement : Venir et aller, aucun obstacle" KATZ! Merci pour votre enseignement, Maître Zen Su Bong. Où est le Maître Zen Su Bong maintenant? Où est-il allé? Si vous trouvez la réponse, vous marcherez main dans la main avec lui. .

SIEGE ECOLE ZEN

KWAN UM FRANCE

 

Chez C. Nottin,

1, allée Edouard Quincey 94200 IVRY

 

06 13 79 83 28

contact@kwanumzen.net